AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les esches / appâts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Les esches / appâts   Dim 24 Jan 2010 - 21:22

Les esches / appâts

Les esches englobent tout ce qui va servir à garnir l'hameçon pour être proposé à la gourmandise des poissons.
D'origine végétale ou animale, elles doivent toujours être d'une parfaite fraîcheur et d'excellente qualité pour piéger les poissons qui font la différence entre une esche médiocre et une esche de première qualité.

De nombreux appâts sont utilisés et il est impossible de tous les lister. Dans cet article, vous trouverez donc une liste non exhaustive des principales graines, petites bestioles et autres appâts que les pêcheurs utilisent. Les appâts de chaque tableau sont classés par odre alphabétique pour une recherche plus aisée.

Pour voir le tableau, vous devez accepter le HTML dans votre profil. Pour apprécier les photos en grandeur réelle, cliquez sur les aperçus.



Les esches d'origine animale :


DésignationDescriptionAperçus
AsticotsL’asticot Phormia Terrae Novae est une larve de diptère (type mouche bleue noire métallique). Vermiforme et sans tête différenciée, l’asticot est la plus connue des esches. On le reconnaît à sa couleur brillante. Ces larves sont capables d'être attractives tout au long de l'année mais le sont au maximum durant la saison chaude. L'asticot peut être coloré en jaune, orange, ou rouge, et mis seul ou en bouquet selon la taille de l'hameçon et les poissons convoités. Il peut aussi être associé en panaché avec une autre esche d'origine végétale ou animale. La conservation des asticots est très facile : au réfrigérateur entre 2 et 4 °C dans son emballage d’origine.
Casters (ou pupe)Appelé pupe ou caster, il provient de la larve du gozzer. C’est le stade de transformation du gozzer en mouche. Sa couleur varie du blanc au noir en passant par le marron clair. Ce sont des esches inertes qui donnent des résultats spectaculaires auprès des gros poissons blancs. Plus ils sont gros, plus ils sont attrayants. Bien sûr le caster peut être incorporé aux boules d'amorce, mais c'est à l'état pur, lancé à la main ou à la fronde, qu'il est le plus efficace. Un peu à la manière du chènevis, auquel il est d'ailleurs souvent associé. Plus que la quantité, c'est surtout la régularité et le rythme de l'agrainage qui retient le poisson. Plus la température sera basse (0°C) plus le caster se conservera longtemps.
DendrosLe Dendrobeana veneta est un vers de terre de couleur rouge marron assez claire marquée de zébrures. Sa taille varie de 5 à 10 centimètres. Le dendro est le vers idéal pour la plupart des poissons. Il est préférable d’utiliser les hameçons n°14 ou n°16 (tige longue) avec cette esche. Sa conservation est très facile (au réfrigérateur, entre 4 et 10°C), le dendro est très vivace.
FisesLes fises sont issus de la larve de diptère, dit Ophyra Aenescens (petite mouche bleu-noire). On les trouve dans le commerce sous le nom de Xfise ou Mfise. Il imite une fois colorée en rouge le vers de vase. Les fises permettent souvent d’attraper du poisson alors que des esches plus grandes sont inopérantes. Les fises nécessitent un montage léger avec un hameçon de petite taille (n°18 à n°22). Ils sont recommandés pour les pêches de vitesse. Sa résistance et sa fermeté permettent de faire plusieurs prises avec la même esche (idéal pour faire du vif). On le trouve principalement en rouge et aussi en blanc (naturel). La conservation des fises est très facile. Dans le bas du réfrigérateur entre 6 et 8 °C dans son emballage d’origine, les fises se conservent pendant plusieurs semaines.
Fouillis de vers de vaseIl s'agit d'une larve semblable au ver de vase mais de taille nettement inférieure. Les fossés ou ruisseaux d'écoulement situés sous les stations d'épuration constituent sont habitat de prédilection. Là encore, il est préférable de s'en procurer chez le marchand local. Sa conservation est aussi délicate que celle du ver de vase, à la différence que le fouillis a tendance à se détériorer encore plus rapidement. Le fouillis de vers de vase entre surtout dans la composition de l'amorce ; son pouvoir attractif est tel que bien des pêcheurs préfèreraient n'amorcer qu'avec de la terre et du fouillis plutôt que seulement avec de la farine. Il ne faut pas non plus tomber dans l'exagération : le fouillis est très prisés des poissons, petits et gros, mais il est tout à fait possible de faire de belles pêches en se passant de cette esche. Le fouillis peut également servir à garnir l'hameçon. Pour ce faire, il faut posséder de bons yeux et ne pas trembler de froid, car piquer un fouillis sur un hameçon n°26 à 30 n'est pas à la portée de tous et demande un minimum d'entraînement.
FromagesIls intéressent bien entendu le chevesne, mais aussi le barbeau et la truite. Les fromages cuits, sans être trops durs, auront une bien meilleure tenue à l'hameçon.
GozzersLe gozzer est un asticot issu d’une mouche de coloration bleu-noire mâte appelée Calliphorce Vomitica. Le gozzer est très grand, jusqu’à 2 cm. Il est très réactif au contact se rétractant dès qu’il est touché pour reprendre sa forme normale quelques secondes plus tard. Le gozzer se conserve bien à 0°C, au-delà il se transforme en caster rapidement.
Mouches naturellesLa pêche à la mouche naturelle est une pêche ultra-efficace l'été quand il fait beau et chaud. Pour récupérer les mouches, ce n'est pas compliqué, il suffit de s'acheter une portion d'asticots, et de les laisser se transformer en mouche. Valable sur tous les cours d’eau, la pêche à la mouche naturelle est exceptionnelle sur les rivières moyennes assez encombrées, sur les ruisseaux et surtout sur les torrents de montagne où elle est sans égale. On peut utiliser la mouche naturelle en surface, mais c’est en noyée qu’elle trouve sa véritable efficacité. Elle est capable de séduire une truitelle comme une mémère de plusieurs kilos (il vaut donc mieux sélectionner des nylons de qualité).
Petite-bêteDe couleur jaunâtre et pouvant mesurer jusquà 3 centimètres à maturité, c’est en fait la larve de la célèbre mouche de mai (grande éphémère), Ephemera vulgata, qui vit uniquement dans les ruisseaux très propres et bien oxygénés. La collecter n'est pas toujours autorisé, notamment en première catégorie. A la ligne flottante, la petite bête est très appréciée de tous les poissons blancs en général, et de la perche en particulier. Elle se conserve très bien au frais, dans une boîte en bois garnie de mousse humide.
PinkisLe pinki est un petit asticot de maximum 1 cm et très remuant et énergique. Il provient d’une mouche de couleur vert métallique (la lucia caesar). Son nom est originaire d’Angleterre, il vient de sa couleur rosée naturelle. Tout comme pour l'asticot il est possible de colorer les pinkis en rouge, jaune, ou orange. Les pinkis s’utilisent pour la pêche de petits poissons. Ils sont vraiment efficaces en amorçage afin de faire exploser les boules d’amorce dans l’eau grâce à leurs mouvements rapides. Pour pêcher de plus gros poissons on peut combiner un pinki rouge avec une autre esche. La conservation des pinkis se fait idéalement à 4 °C, température pour laquelle le pinki ne bougera pas et ne se transformera pas. Attention, si la température est plus haute il s’échappera de son contenant avant de se transformer rapidement en cocon.
Porte-boisIl s'agit de la larve de phrygane vivant au fond de l'eau, dans un étui constitué de petits graviers ou de brindilles de bois. Sous les noms variés de : cherfaix, traîne-bûche, caset, échevin, cercado, moine, porte-bois, etc., les larves sont bien connues des pêcheurs de truites qui les utilisent communément comme appât ... mais elles ne sont pas dédaignées par les brèmes ni les gros gardons.
SauterellesLes sauterelles intéressent bien entendu la truite mais aussi d'autres poissons comme le chevesne. Il faut choisir des sauterelles vertes de préférence, sans ailes, et de taille moyenne. C'est une pêche d'été, pratiquée après le fauchage des près. La pêche à la sauterelle se pratique dans les traversées d'herbages où les truites ont l'habitude de rencontrer ces insectes. L'utilisation de la sauterelle est performante aux heures chaudes de la journée, par ciel bleu. Avec discrétion, on doit faire tomber naturellement la sauterelle à l'eau au raz de la berge. La touche est généralement perçue par une fuite du fil. Il ne faut pas s'empresser de ferrer, car la truite l'a simplement pincée pour l'emporter dans sa cache.
TeignesCe vers de rucher se transforme en papillon parasite des ruches d’abeilles. La teigne Galleria Mellonella est apparentée à une petite chenille de 2 à 3 cm de long, dodue et plutôt jaunâtre. La teigne est principalement utilisée pour pêcher la truite mais on peut aussi l’utiliser pour traquer d’autres poissons. Les boîtes de teignes se conservent des semaines dans un environnement stable à 12°C.
Vers canadiensLe canadien Lombricus Terrestrus est un gros ver, de 15 à 20 cm de long. Il est d’une couleur rouge foncée et possède une extrémité postérieure aplatie. Attention le canadien est un vers très sensible aux variations de chaleur et à l’ammoniac dégagé par les asticots. Le conserver à température constante (entre 4 et 10°C).
Vers de farineLe ver de farine Tenebrio Molitor se trouve dans les déchets de farine. Sa taille varie entre 3 et 4 cm. Il existe deux types de vers de farine : le petit est très apprécié par les petits poissons mais aussi par les oisillons car cette larve est pleine de vitamines utiles à leur croissance ... et le gros qui est très apprécié par les truites et les cyprinidés. Leur conservation est très facile et durant plusieurs semaines à une température comprise entre 7 et 9 °C.
Vers de terreauLe ver de terreau Eisenia Foetida Andrei est un petit vers rouge de 1 à 8 centimètres très léger. Son élevage se réalise sur de la tourbe, du terreau ou du fumier. Très appréciés des beaux poissons, brèmes en particulier, le ver de terreau est utilisé seul ou en panaché avec une autre esche. Si on possède un jardin, son élevage est facile : creuser un trou de 80 cm de côté et 50 cm de profondeur ; y entreposer de l'herbe, du gazon et des épluchures ménagères, et recouvrir le tout avec des plaques de carton. Un arrosage minutieux maintiendra une humidité constante, propice au développement des vers de terreau. Pour conserver des vers de terreau, il est préférable de les entreposer dans un récipient assez vaste. Dans une boîte trop petite, ils s'étouffent et meurent. Des terreaux en putréfaction dégagent une odeur pestilentielle. Sa conservation est très facile. Ils se conservent également très bien au réfrigérateur entre 4 et 10 °C dans une terre bien humide.
Vers de vaseIl s'agit de la larve du chironome plumeux, qui ressemble vaguement à un moustique aux ailes verdâtres et à la tête ornée de deux antennes duveteuses. Le ver de vase vit dans la vase, au fond des mares fréquentées par des animaux domestiques, canards ou vaches, lesquels fournissent l'engrais naturel nécessaire à la croissance des larves. Le plus simple pour le pêcheur est de s'approvisionner chez son détaillant habituel. Quelques précautions sont à prendre pour conserver les vers de vase. Il faut les entreposer dans un endroit frais mais non glacé. Une cave ou le bac à légume d'un réfrigérateur conviennent très bien. Pour le transport, préférer une boîte isotherme, surtout l'été (en veillant à maintenir dans la boîte un certain degré d'humidité). Les vers de vase sont vendus soit dans de la tourbe, soit dans de la mousse, le tout enveloppé dans un journal maintenu constamment humide. En action de pêche, les larves seront plus faciles à attraper si elles sont recouvertes d'eau dans une boîte.



Les esches d'origine végétale :


DésignationDescriptionPréparationAperçus
BléLe blé est une esche très appréciée des poissons blancs. Il intéresse aussi bien gardons, brèmes mais aussi tanches et carpes.Faire tremper le blé 24 à 48 heures en prenant soin de changer l'eau deux fois par jour, pour empêcher le blé de surir. Puis cuire le blé dans un grand récipient avec beaucoup d'eau car il gonfle de façon importante. Dès que les premiers grains commencent à éclater, arrêter la cuisson et laisser refroidir sans rincer. On obtient ainsi des grains très cuits pour amorcer, et des grains à point pour escher l'hameçon.
ChènevisIl s'agit de la graine de chanvre. Cette plante était cultivée pour sa tige, qui servait à faire des cordages. Elle fournit maintenant le papier à cigarette. Le chanvre indien donne une graine beaucoup plus grosse. Cette petite graine intéresse tous les poissons blancs : gardons, brèmes, ... etc. Les carpes en raffollent.Le chènevis doit être cuit préalablement pour être accroché à l'hameçon. Pour accélérer la cuisson, le mieux est de le mettre à tremper une demi-journée dans de l'eau froide. La graine se gonfle et éclate ensuite plus facilement. Ne pas cuire le chènevis dans l'eau où il a trempé mais au contraire, bien le rincer auparavant. La cuisson se fait à feu doux, ce qui permet de vérifier le degré d'éclatement des graines. Dès que les germes apparaissent sur bon nombre d'entre elles, les retirer du feu et refroidir le tout à l'eau du robinet. Le chènevis que l'on met à l'hameçon doit être cuit à point. La graine résiste ainsi au lancer de la ligne, mais libère l'hameçon lors du ferrage, lequel ne doit à aucun moment pénétrer dans la coque. Si le chènevis a trop été cuit, y ajouter une poignée de gros sel pour le raffermir. Au bord de l'eau, prendre soin de le garder au frais car il surit très vite.
FruitsIls servent surtout à pêcher le chevesne. Les plus utilisés sont la cerise anglaise, la mûre et le raisin. Si ces fruits se trouvent au bord de la rivière, aucun amorçage préalable ne s'impose. Les fruits du sureau, qui poussent couramment près de l'eau, sont aussi très attractifs sur les gros gardons.Aucune préparation
LupinLe lupin est une plante fourragère et ornementale aux fleurs en grappes qui peut mesurer de 80 cm à 1,50 m. On reconnaît le lupin blanc du lupin jaune à la couleur de la fleur et non pas à la couleur des graines. La valeur nutritive du lupin est nettement supérieure à celle du maïs et sa teneur importante en matières grasses (8 %) lui confère une valeur énergétique élevée. Avec le soja, c'est la légumineuse la plus riche en hydrates de carbone et en protéines brutes. Le taux de celles-ci varie en fonction de l'spèce (de 35 à 50 %). Pour l'amorçage proprement dit, il est préférable d'associer le lupin avec une céréale. D'un point de vue nutritif, le mariage des deux est intéressant pour la complémentation alimentaire. La décomposition très lente par fermentation du lupin est un facteur très intéressant pour la pêche car, même si l'on a eu la main trop lourde lors d'un amorçage, le coup n'est pas pour autant "pourri" ou pestilentiel. Tout au plus, les touches potentielles de carpes seront réduites.Laisser tremper les graines de lupin pendant 24 heures environ. Le pouvoir gonflant d′un lupin étant très important (300 %), il faut veiller à la qualité de l′eau utilisée (de préférence de source ou mieux encore, celle du plan d′eau pêché) car celle-ci va constituer les deux tiers de la graine après trempage. Cuire à ébulition pendant 10 minutes maximum. Cela suffit généralement à enlever l'amertume résiduelle à laquelle les carpes peuvent être sensibles. Attention tout de même à ne pas trop le faire bouillir car il devient alors trop fragile et inutilisable pour l'eschage. On peut ajouter du sucre, du sel ou des épices en fin de cuisson de manière à ne pas dénaturer les ingrédients. Laisser refroidir dans l′eau de cuisson. Ne pas laisser le lupin fermenter dans son jus de cuisson si tout n'est pas utilisé de suite, cela ne ferait que le rendre sûr. Si le lupin doit être conservé, préférer un bocal en verre et de l'alcool, ou le congeler.


Maïs de cultureBien plus économique que le maïs en boîte, il permet de faire des amorçages massifs à moindre frais. On peut s'en procurer par sacs de 20-25 kg en grande surface ou en coopérative agricole. Le maïs intéresse tous les beaux cyprins : gros gardons, brèmes, tanches, carpes.Faire tremper le maïs dans un grand récipient avec beaucoup d'eau, pendant au moins 48 heures en veillant à changer l'eau de trempage tous les jours pour éviter de faire surir les graines. Avant de cuire le maïs, rincer abondamment le maïs à l'eau fraîche. Recouvrir d'eau le maïs et ajouter environ 100 grammes de sucre en poudre par kilo de maïs. Puis cuire à feu moyen jusqu'à éclatement des premiers grains. Pour raccourcir le temps de cuisson, l'autocuiseur est d'une aide précieuse. Dans ce cas, laisser siffler la soupape une trentaine de minutes puis laisser refroidir le tout sans refermer.
Maïs douxCe maïs, vendu en boîtes ou en pots tant dans les grandes surfaces que chez les détaillants à l'avantage d'être facile à utiliser. Trempage et cuissons sont éliminés, d'où un gain de temps certain. D'autre part, il baigne dans un jus sucré très attractif non seulement pour les carpes, mais aussi pour les brèmes et gardons. Mais il revient beaucoup plus chère que le maïs agricole et tiens résiste moins bien au lancer de la ligne (surtout pour les pêches avec moulinet).Aucune préparation.
Noix tigrées
(Tiger nuts)
La noix tigrée (Tiger nuts en anglais) est un tubercule (puisqu'on la récolte sous terre) et non une graine, contrairement à ce qu'on lit un peu partout. Elle est tellement attractive qu’il vaut mieux miser sur la qualité que sur la quantité ! Plutôt indigeste, la noix tigré est à utiliser modérément en amorçage. La tiger nuts traditionnelle se décline en deux variétés : la tiger longue (ilargueta) et la tiger ronde (gordeta) et qu'on retrouve également sous différents calibres : on peut choisir entre les jumbo, medium et small. A côté de ça, on trouve aussi la black tiger, noix tigrée de couleur noire, plus grosse que la tiger traditionnelle et naturellement sucrée. La tiger présente de nombreux avantages. Premièrement, elle est très appréciée des carpes et presque uniquement par elles. Ensuite, sa dureté est propice à rebuter les indésirables, ce qui ajoute à sa sélectivité. Enfin, elle n'est jamais digérée complètement par la carpe, ce qui fait d'une part que le coup n'est jamais pourri ou pestilentiel et, d'autre part, que les excréments sont encore consommables par la suite puisque il n'ont été digérés que partiellement la première fois ! En eschage, il est possible de découper un petit morceau des noix tigrées. De cette façon, elles diffuseront mieux leurs arômes sucrés.
Laisser tremper les noix tigrées pendant 48 heures avec 250 grammes de sucre par kilogramme de noix-tigrées. Veiller à plonger les graines dans un volume suffisant d'eau (les noix tigrées gonflent lors du trempage). Cuire à ébulition, sans couvercle, pendant 30 minutes. Le volume des noix-tigrées a encore augmenté ; elles sont gorgées d'eau et de sucre. Remettre tremper 72 heures minimum dans l'eau de cuisson, de préférence dans un récipient fermé. Ajoutez à nouveau 250 grammes de sucre par kilogramme de noix-tigrées. Lorsque celles-ci baignent dans une substance gelatineuse, c'est qu'elles sont prêtes !

PainIl s'agit d'une esche de premier ordre pour tous les poissons blancs. La mie peut être employée seule pour garnir l'hameçon ; ne surtout pas la pétrir. En prélever seulement un morceau, y enfouir l'hameçon et serrer fortement autour de la hampe. La mie gonfle dans l'eau et est avalée très facilement. Un gros pain pas trop cuit fournit une mie qui tient bien. Il est aussi possible de gratter le dessus de la croûte, puis, à la limite de la mie et de la croûte, découper de petits cubes qu'on pique sur l'hameçon simple.Aucune préparation
Pâtes alimentairesA condition qu'elles ne soient pas trop cuites, elles sont excellentes pour garnir l'hameçon. Il suffit d'en prélever de petit morceaux pour les piquer délicatement. Les détaillants de pêche vendent sous le nom de "pâtes-perle" ou "pâtes plomb" une variété de pâtes qui, légèrement cuites, donnent de petites perles d'emploi facile et efficace.Cuisson des pâtes-perle : une ou deux cuiller à soupe de pâtes pendant 1'30 (ni plus ni moins) puis les rincer immédiatement à l'eau froide pour arrêter la cuisson. Une fois cuites, les pâtes s'agglomèrent et forment un bloc. Pour pallier cet inconvénient, il suffit de les conserver dans un peu d'eau ou d'incormporer un peu de farine de maïs.
Pâtes naturellesPour pêcher la friture, la valeur attractive de la pâte est au moins égale à celle du ver de vase. Tant en hiver qu'en été, elle permet de prendre du poisson là où échouent les autres esches. Une fois au bout de l'hameçon, la boulette de pâte se délite peu à peu, excitant la convoitise des petits poissons.Recette : Casser un oeuf, conserver le jaune. Ajouter de la blédine (farine alimentaire pour bébé 3ème âge) dans le jaune d'œuf et mélanger jusqu'à obtenir une pâte assez collante. Si la pâte est trop sèche, ou se dessèche en cours de la partie de pêche, humecter avec quelques goutte de lait. Les farines alimentaires contiennent du lait écrémé, de la farine de blé, ... etc. Il suffit d'avoir un oeuf et un paquet de blédine dans sa boîte pour préparer la pâte sur place.
Pomme de terreLa pomme de terre a longtemps constitué l'esche à carpe par excellence. Elle peut être écrasée et mélangée à des amorces de fond pour brèmes, gardons, barbeaux, ou hotus. De petits cubes sur un hameçon n°18 ou n°20 réussissent très bien, sur un coup amorcé au blé ou au chènevis, sur tous les poissons blancs, petits, moyens, et gros.Pour être eschée, la pomme de terre doit être cuite. Elle doit être ferme pour tenir à l'hameçon (ou au cheveu).



Les autres appâts :


DésignationDescriptionAperçus
BouillettesLa bouillette est un appât qui a révolutionné la pêche à la carpe. De nombreux pêcheurs ce sont spécialisés dans cette pêche (et sont devenu des carpistes) attirés qu’ils étaient par les jolis coups de ligne que procuraient la prise de gros spécimens que l’on pouvait enfin sélectionner grâce à des appâts adaptés. En effet, avant il était difficile de ne pêcher que des carpes avec du maïs, des vers ou des asticots sans attirer brèmes, gardons, tanches et autres blanchailles. Aujourd’hui il existe de très nombreuses marques de bouillettes, de toutes les couleurs, de toutes les tailles et de tous les arômes possibles et imaginables (et à des prix très variables voire excessifs). Certains carpistes roulent eux-même leurs bouillettes ; c'est toujours une immense satisfaction personnelle d'attraper du poisson avec un appât fait maison, mais c'est aussi souvent plus économique.
Pâtes artificielles (mystic)Leur pouvoir attractif, quoique inférieur à celui de la pâte maison, n'en demeure pas moins, certains jours, tout à fait surprenant. Il est toujours utile d'en posséder quelques tubes de différentes couleurs dans son attirail. A condition que les tubes restent fermés, ils se conservent très longtemps. Un tube qui a perdu son capuchon doit être jetté sans remords.
PerlesLa perle était surtout utilisée pour pêcher sur les coups amorcés à la graine. Depuis de nombreuses années déjà, les pêcheurs de Côte-d'Or ont mis au point une technique de pêche de l'ablette à la perle. Cette méthode, simple et efficace, permet de pêcher très rapidement puisqu'il n'est pas nécessaire de renouveler l'appât. Les perles employées sont celles utilisées pour confectionner des colliers multicolores. Leur diamètre varie de 1,5 à 2,5 mm. Elles sont perçées en leur centre d'un trou d'environ 0,8 mm. La couleur de la perle en matière plastique est harmonisée avec celle de l'amorce : perle jaune pour l'amorce jaune, perle blanche pour l'amorce blanche. Cependant, le meilleur rendement s'obtient avec une perle rouge et beaucoup de fouillis dans l'amorce. Il existe même maintenant des perles phosphorescentes, idéales pour les pêches de grands fonds.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr


Dernière édition par Fisher24 le Mar 10 Aoû 2010 - 20:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
Mepps 2
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1266
Age : 32
Localisation : Charnay les C. (71)
Prénom : Julien
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Dim 24 Jan 2010 - 21:30

Quel bel article !

On peut difficilement y rajouter quelque chose, c'est complet !

Beau travail Lolo ! wink
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Dim 24 Jan 2010 - 21:32

Mepps 2 a écrit:
Quel bel article !

On peut difficilement y rajouter quelque chose, c'est complet !

Beau travail Lolo ! wink
On pourrait y ajouter les fèves et innombrables larves utilisées pour la pêche de la truite, mais on n'en finirait plus.

En tout cas, merci pour le compliment.

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
Cloud
Gardon
Gardon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Age : 27
Localisation : nancy(54)
Prénom : aurélien
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 1:00

Très belle article, ça me donne vraiment envie de varier les appâts.
Revenir en haut Aller en bas
fabien04
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2393
Age : 47
Localisation : Annot
Prénom : fabien
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 8:23

C'est un très très Belle article chapeaux bas lolo c'est le style d'article que l'on devrait retrouvée rapidement en un clic style « connaissance de la pèche » on y retrouverais ton article , la connaissance des poissons et les différents montage, ex, ex des articles bien ficelée qui aide



fabien
Revenir en haut Aller en bas
didier24
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2483
Age : 49
Localisation : mussidan
Prénom : didier
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 15:39

C'est suffisamment complet comme ça...à nous de jouer maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
christophe43
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2034
Age : 48
Localisation : langeac (43)
Prénom : christophe
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 15:56

encore une fois,du bon boulot Lolo
Revenir en haut Aller en bas
kevin bache
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4757
Age : 57
Localisation : 27
Prénom : joel
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 17:06

oui là tu as du passer un sacré temps pour faire ce beau support qui en aidera plus d'un!bravo Lolo et merci!
Revenir en haut Aller en bas
yoyo27
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1491
Age : 27
Localisation : Rouen
Prénom : Yoann
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 17:17

Merci Lolo c'est vrai que tu as du passer du temps ! Mais comme le dit Joel, ca va va se révéler bien utile !
Revenir en haut Aller en bas
carpe 64
Brochet
Brochet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 648
Age : 24
Localisation : Pau
Prénom : Yannick
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 17:18

sympa l'article, ca a du te prendre dutemps
en tous cas bon boulot lolo
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 17:53

En fait, c'est avec le débat qu'il y a eu il y a quelques temps sur les différents types de vers de terre que j'ai pensé à faire cet article. Car c'est vrai qu'avec tous ces types d'appâts, il y a parfois de quoi y perdre son latin.

Comme vous le dites tous, j'ai passé pas mal d'heures pour faire cet article, mais sur le forum, les heures je ne les compte pas. A partir du moment où ça vous plait, je ne peux pas avoir plus belle récompense.

En tout cas, si vous souhaitez que je complète l'article, pas de problème ... surtout si vous avez les infos qui vont avec. J'aimerai le faire avec les larves du genre sedges, les différentes larves de trichoptère et les différentes éphémères, mais je m'y perds un peux et je ne connais pas toutes les larves utilisées. Donc si des truitistes veulent m'aider à compléter l'article, ça sera avec plaisir.

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr


Dernière édition par Fisher24 le Lun 25 Jan 2010 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
kevin bache
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4757
Age : 57
Localisation : 27
Prénom : joel
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 17:58

bé il manque les talos et les boudics...................
Revenir en haut Aller en bas
Léo83
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1753
Age : 25
Localisation : Var
Prénom : Léo
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Lun 25 Jan 2010 - 21:12

Félicitations, ça a du être un sacré boulot et c'est vraiment bien réalisé et intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
fabien04
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2393
Age : 47
Localisation : Annot
Prénom : fabien
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mar 26 Jan 2010 - 8:06

didier24 a écrit:
C'est suffisamment complet comme ça...à nous de jouer maintenant...




Tu a raison , c'est juste une simple idée



fabien
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mar 26 Jan 2010 - 9:25

fabien04 a écrit:
c'est le style d'article que l'on devrait retrouvée rapidement en un clic style « connaissance de la pèche » on y retrouverais ton article , la connaissance des poissons et les différents montage, ex, ex des articles bien ficelée qui aide
Je n'avais pas très bien compris ton message jusqu'à maintenant. Mais pour ce qui est de retrouver l'article rapidempent (ou en un clic comme tu le dis), je pense que c'est déjà le cas puisqu'il est placé dans la rubrique "articles divers", non ?

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
fabien04
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2393
Age : 47
Localisation : Annot
Prénom : fabien
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mar 26 Jan 2010 - 10:42

Oui vous avez raison , c'est "artilcles diverse "qui me faisait « drôle »pour un t'elle article , "articles divers" et un terme un peu générique qui regroupe beaucoup de chose temps dit que connaissance de la pèche ou un autre nom ciblée un peu plus le sujet , le milieu naturel , les montages ex

mais c'est vous qui avais raison désoler gros coup de fatigue en se moment



fabien
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mar 26 Jan 2010 - 11:34

fabien04 a écrit:
Oui vous avez raison , c'est "artilcles diverse "qui me faisait « drôle »pour un t'elle article , "articles divers" et un terme un peu générique qui regroupe beaucoup de chose temps dit que connaissance de la pèche ou un autre nom ciblée un peu plus le sujet , le milieu naturel , les montages ex

mais c'est vous qui avais raison désoler gros coup de fatigue en se moment



fabien
Bé les articles divers rassemblent les articles que je ne peux pas classer dans uen catégorie bien précise (articles de pêche au coup ou articles carnassiers ou articles sur la carpe, ...etc). ça concerne donc des connaissances générales sur la pêche : appâts, espèces piscicoles, records, ...etc.

Après, je peux toujours modifier le nom de la catégorie s'il le faut.

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
fabien04
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2393
Age : 47
Localisation : Annot
Prénom : fabien
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mer 27 Jan 2010 - 10:18

Ne change rein , comme je le dit plus haut je suis un peu claquée en se moment après avoir passée 10 ans de nuit j'ai basculer de jour et j'ai beaucoup de mal a prendre la cadence bref!!!

encore bravo pour ton article et encore désoler



fabien
Revenir en haut Aller en bas
Olly1
Carpe
Carpe


Masculin
Nombre de messages : 1342
Age : 70
Localisation : Pres de Sandhurst ; Surrey; Grand Bretagne
Prénom : Adrian
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mer 27 Jan 2010 - 11:52

Très précise et intéressante.

Il y a appâts que nous n'utilise pas en Angleterre!

Aussi appâts anglais que n'est pas la!
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mer 27 Jan 2010 - 12:12

Olly1 a écrit:
Aussi appâts anglais que n'est pas la!
ça m'intéresse de savoir lesquels. Comme je l'ai dit, je n'ai pas tout listé. Je vais compléter petit à petit l'article. Je me suis apperçu que j'avais oublié (entres autres) les pellets et l'arachide.

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
Olly1
Carpe
Carpe


Masculin
Nombre de messages : 1342
Age : 70
Localisation : Pres de Sandhurst ; Surrey; Grand Bretagne
Prénom : Adrian
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Jeu 28 Jan 2010 - 12:09

En Angleterre en l'eau douce.
Les viandes: - porc, boeuf steak, foie, lardons, jambon, boulette, saucisse porc ou boeuf.

Les poisson mort: - hareng, sardines, maquereau, lamproie, éperlan, calamar, poulpe, crevettes grise et rose, anguille, écrevisse, escargot de mer, palourde, petite friture, praire et tout les espèces qui nous mangeons!

Les noix: Brésil, noisette, amande, d'acajou et l'arachide.

Les pois et haricots - tout! Soya, chick, maple, butter, adzuki, lima, dari. Tout les espèces qui les oiseau manger - particulier les pigeon domestique.
Revenir en haut Aller en bas
Olly1
Carpe
Carpe


Masculin
Nombre de messages : 1342
Age : 70
Localisation : Pres de Sandhurst ; Surrey; Grand Bretagne
Prénom : Adrian
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Jeu 28 Jan 2010 - 13:48

Je dit en poisson mort - "tout les espèces qui nous mangeons" - c'est pour les mollusque de mer seulement!

Pas tout les poissons que nous mangeons!
Revenir en haut Aller en bas
jeanclo24
Truite
Truite


Masculin
Nombre de messages : 212
Age : 64
Localisation : trelissac
Prénom : jean claude
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Jeu 28 Jan 2010 - 14:45

bel article vraiment complet beau travail chapeau reste plus qu'a les utiliser
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mer 22 Juin 2011 - 9:00

Bonjours =)
Je m’appelle ludovic j'ai 12 ans .
J'ai une question : je veut percher des gardons mes c'est mieux de pécher avec Des vers de vase ou des vers de terreau ?
merci de me répondre le plus rapidement possible
Revenir en haut Aller en bas
kevin bache
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4757
Age : 57
Localisation : 27
Prénom : joel
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Les esches / appâts   Mer 22 Juin 2011 - 9:49

salut Ludo, avant toute chose passe par la case presentation
http://www.natural-peche.com/f2-presentations-des-membres-obligatoire

sinon tout dépend de la taille de tes gardons, a choisir ce sera le vers de vase pour les petits , l’asticot et les petits vers de terreau pour les gardons supérieurs a une taille de 10 cm!
voilà n'oublies pas de te présenter, les gens te répondront bien mieux que moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les esches / appâts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les esches / appâts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les esches / appâts
» Quels sont les appâts pour le gardon
» Esches dans l'amorce
» Un petit coup du soir
» esche artificielle: faux asticot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natural-Peche.Com :: Divers :: Articles divers-
Sauter vers: