AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lauri RAPALA : l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pêch-cailloux
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3562
Age : 51
Localisation : aiguillon
Prénom : didier
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 24 Mar 2011 - 16:50

Lauri Rapala : l'histoire

Je tenais à vous dire que cette histoire est véridique. Elle retrace le parcours d'un homme qui n'avait rien pour subvenir aux besoins de sa famille.

Voici le récit d’un pauvre pêcheur qui avait bien du mal à ramener suffisamment de poissons pour nourrir ses sept enfants. Il partait souvent plus d'une semaine, seul dans sa barque, dormant la nuit sur les îles à l'abri de son esquif retournée, posant et relevant ses filets raccommodés et ses lignes de fond. Faute de pouvoir acheter des plombs, il lestait les extrémités avec des cailloux maintenus enfermés dans un fragment d'écorce de bouleau ou un lambeau de peau de renne.
Contrairement à ce que pensent la plupart des pêcheurs Français, les grands lacs du nord de la Finlande, aux eaux cristallines, aux rives encerclées par d'immenses forêts de sapins, s'ils paraissent idylliques pour la pêche, sont en fait parmi les écosystèmes aquatiques les plus pauvres de la planète. D'origine glacière et de formation assez récente, très peu profonds, ils sont soumis à des conditions climatiques extrêmes et par voie de conséquence, sont très pauvres en nourriture.
Très peu de poissons fourrages y vivent et les carnassiers (brochets, perches, et truites) doivent s’y entre-dévorer pour survivre.

Quand vous êtes né là, enfant naturel de surcroît, vous n'avez pas d'autre choix, après avoir fondé un foyer et construit votre cabane, que d'aller jeter votre filet dans des eaux plus poissonneuses. La vie est très dure mais Lauri Rapala ne manquait pas de courage et ramait souvent sept à huit heures d'affiler, traînant quand il pouvait s'en procurer de petits poissons appâts, en attendant de relever ses filets.
Cette pêche à la traîne à la force des bras, était d'ailleurs la seule façon d'attraper des gros poissons comme les truites ou les brochets, seules espèces qui se vendaient bien.
Les mailles usées des filets de coton de l'époque (nous étions au début des années trente) cassaient et ne retenaient que les poissons moyens. Les petits poissons qui auraient pu servir d'appâts pour les gros passaient eux toujours à travers les mailles.

Un jour d'hiver de 1935, il eut l’idée, à partir d'un morceau d'écorce de sapin, de tailler au couteau une forme qui ressemblerait à un poissonnet. Pour le faire nager il y fixa une bavette découpée dans un morceau de bakélite, et pour que l'ensemble ressemble vraiment à un vairon (proie favorite des truites et brochets des lacs de Carélie), il en recouvrit les flancs avec du papier d'aluminium doré, qui en Finlande sert à emballer le fromage.

Le premier Rapala était né, mais le monde des pêcheurs sportifs, ne le découvrirait que bien des années plus tard. Pourtant, dès le printemps suivant, Lauri n'a plus besoin des jours et des semaines pour ramener de belles prises. Tous les soirs, il ramène des truites ou des brochets.
En une seule matinée, en traînant des leurres ainsi taillés dans le bois, il prend plus de cent kilos de truites.
Comme il n'est pas avare, il fait part de son secret aux deux autres pêcheurs professionnels du lac qui comme lui peinent aux labeurs pour un maigre résultat. Il leur offre même quelques unes de ses réalisations, non pas sans en avoir auparavant vérifié le parfait équilibre et la nage sous l'eau.
Sur les bords du lac päijanne la vie devient soudain plus facile. Mais en 1939 arrive la guerre contre les troupes de Staline tout d'abord qui aimerait bien annexer une grande partie de la Finlande. Lauri quitte son village et sa famille, et ne revient que six ans plus tard. Deux ans à combattre l'armée rouge, puis quatre aux côtés de celle-ci pour repousser les nazis. Mis à contribution pour améliorer l'ordinaire de son unité, il a l'occasion d'essayer ses prototypes dans d'autres eaux où ils se révèlent tout aussi efficaces. Alors que dans toutes les armées du monde, où en campagne, on pêche à la grenade ou à la dynamite, il fait et gagne le pari de ramener plus de grosses truites et de saumons que les dynamiteurs du régiment.
Démobilisé, il retrouve son petit village et ses enfants qui ont grandi et qui vont maintenant l'aider dans la fabrication des leurres pour la pêche.

Sur d'autres lacs des environs, les pêcheurs professionnels ont entendu parler de son invention et tout le monde veut des Rapalas.
En 1949 il met sur pied une petite fabrication artisanale de quelques centaines de pièces par an, qui l'occupe avec ses fils, surtout en hiver quand ils ne pêchent pas sous la glace.
En 1951, un pêcheur de la ville qui tient le plus grand magasin de pêche et de chasse d'Helsinki, vient passer ses vacances d'été sur le lac.
Il est très intrigué quand il voit Lauri en train de tester l'allure et l'équilibre de ses poissons. Il lui en achète un pour l'essayer, prend la plus grosse truite de sa vie, et commande pour sa boutique tout ce que Lauri et ses fils pourront fabriquer.
L'année suivante, Helsinki accueille les énièmes jeux Olympiques. De nombreux athlètes et spectateurs ramènent comme souvenir pour eux ou leurs amis ces jolis petits poissons en bois sculptés, typiquement Finlandais.
De retour dans leurs pays respectifs, ceux qui l’essayent au bout d'une ligne se rendent compte qu'en plus d'être jolis, ils prennent du poisson, et ce, dans toutes les eaux douces ou salées et sous tous les climats. Les commandes affluent tout particulièrement des Etats-Unis, et Lauri doit construire une petite usine pour les fabriquer en série.
Trente mille, puis cinquante enfin cent mille Rapalas par an, dont plus de 90% sont absorbés par le marché américain.
En 1960 Lauri Rapala et ses fils signent un contrat d'exclusivité avec la firme Normak (200 mille aux Etats-Unis et au Canada).
Le 17 Août 1962, un article intitulé "un leurre auquel les poissons ne peuvent résister" paraît dans le magazine (life) consacré à la mort de Marilyn-Monroe. Dans ce numéro aujourd'hui best-seller de toutes les ventes en kiosque aux Etats-Unis, des témoignages des pêcheurs les plus célèbres, avec photos de leurs prises, confirment les bruits que la rumeur halieutique et le bouche à oreille entretenaient au bord de l'eau. Les américains sont en vacances, beaucoup avec leur canne à pêche. En quelques jours les commandes affluent de tous les revendeurs en articles de pêche, assaillis de demandes par leurs clients.

Wanted : trois millions de Rapalas.
Les détaillants qui en ont quelques uns en stock ne les vendent plus, mais les louent 5 dollars pour la journée ou 10 pour le week-end, non sans avoir demandé une caution de 30 à 50 dollars qui correspondrait à 230 à 300 euros.
Au marché noir, les Rapalas se vendent entre 30 et 40 dollars pièce, les pêcheurs qui accrochent le leurre au fond des lacs ou des rivières plongent dans l'eau glacée pour aller les récupérer, un vent de folie souffle sur le petit monde de la pêche.
L'année suivante quatre cent mille Rapalas sont vendus Outre-Atlantique, et en 1964, près d'un million de poissons finlandais sculptés dans le balsa, qui a remplacé l'écorce de sapin, trouvent acheteur.
Malgré une concurrence énorme (on dénombre aujourd'hui sur le marché plus de 200 contrefaçons, surtout en provenance d'Extrème-Orient), le succès ne se démentira pas. A cela une bonne raison, les Rapalas, plus d'un siècle après que le premiers modèle traîné dans les eaux cristallines du la Päijanne, sont toujours testés un par un pour vérifier leur nage, et continuent de prendre plus de poissons et surtout de poissons records que les imitations.

Les pêcheurs japonais ne s'y trompent pas, eux non plus, puisque après les Etats-Unis leur pays est le deuxième importateur de modèles originaux, toujours livrés comme au début de leur fabrication dans une petite boîte en carton.
En 1988 la nouvelle usine a fabriqué le cent millionième Rapala et actuellement une moyenne de 45 mille petits poissons de balsa sont produits tous les jours et testés un par un par les quelque six cent employés de la seule firme finlandaise connue dans tout le monde entier.
D'après un éminent professeur de linguistique de la Sorbonne, le nom même de Rapala qui se comprend dans toutes les langues a drôlement contribué au succès commercial de la marque.
Quand on sait que Lauri a été baptisé par un pasteur qui lu a donné le nom du village où il avait vu le jour, ses fils et petits-fils actuels dirigeants et propriétaires de la marque, doivent frémir en pensant qu'il aurait pu naître dans le village situé de l'autre côté du lac, qui s'appelle Riiijlahtïjovsk.

Le cent-millionième Rapala est sorti de l'usine de Väasky en 1987. La firme finlandaise produit aujourd'hui douze millions d'exemplaires par an dont plus des trois quarts sont exportés aux Etats-Unis. La France est, après le Japon, le troisième importateur de ces fantastiques "attrape-poissons".


Sur cette photo, en premier plan ! Monsieur Lauri RAPALA :




Et voici l'un des premiers poissons sculptés :





Cet article a été rédigé par Pêch-cailloux, relu et corrigé par Fisher24

____________________________
tu es libre de croire que tu es con , mais surtout tu es con de croire que tu es libre...


Dernière édition par pêch-cailloux le Jeu 24 Mar 2011 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
esox-lucius
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1619
Age : 22
Localisation : La Bassée (59)
Prénom : Clément
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 24 Mar 2011 - 17:22

Et maintenant qui ne connaît pas le rapala ? Une vraie légende ! Merci pour la petite histoire Didier c00l
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 24 Mar 2011 - 19:34

Merci pour ce magnifique article Didier ! thanks

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
lionel24
Truite
Truite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 139
Age : 53
Localisation : 24700
Prénom : lionel
Date d'inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 24 Mar 2011 - 21:15

super article Didier
Revenir en haut Aller en bas
eauxdequeyssac
Truite
Truite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 160
Age : 53
Localisation : dordogne
Prénom : frederic
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Ven 25 Mar 2011 - 18:05

belle histoire didier
mais le gros brochet est toujours la laugh02
frédo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leseauxdequeyssac.com
yoyo27
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1491
Age : 27
Localisation : Rouen
Prénom : Yoann
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Ven 25 Mar 2011 - 18:07

Tres intéressant ! merci Didier!
Revenir en haut Aller en bas
kevin bache
Silure
Silure
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4757
Age : 57
Localisation : 27
Prénom : joel
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Ven 25 Mar 2011 - 18:36

j'ai toujours mes deux rapala dans mes affaires a la cave ,ils ont plus de 30 ans....merci Didier pour ces renseignements! mr RAPALA
Revenir en haut Aller en bas
Fish_Shadow
Gardon
Gardon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : Ariege
Prénom : Guillaume
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 28 Avr 2011 - 12:32

moi je me sert pas de sa j'aime pas
Revenir en haut Aller en bas
Léo83
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1753
Age : 25
Localisation : Var
Prénom : Léo
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 28 Avr 2011 - 14:08

Super pertinent comme réponse après un tel récit. rolling eyes
Revenir en haut Aller en bas
Akira
Carpe
Carpe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1039
Age : 34
Localisation : au bord de l eau
Prénom : thomas
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 28 Avr 2011 - 14:18

oui et ne pas utiliser un rapala c est une grosse erreur , t aurais pu étayer un peu quand même
Revenir en haut Aller en bas
Fisher24
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 12701
Age : 36
Localisation : Saint-Médard de Mussidan (24)
Prénom : Laurent
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Jeu 28 Avr 2011 - 18:37

Peu importe qu'on utilise ou pas ces leurres (d'ailleurs c'est pas le sujet ici), l'histoire est belle !

Lolo.

____________________________
Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://fisher24.skyblog.com
lemou
Truite
Truite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Age : 43
Localisation : 21500 montbard
Prénom : laurent
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Ven 29 Avr 2011 - 19:11

oui une tres belle histoire
et surtout retenir que l observation
permet de pendre du poisson!
Revenir en haut Aller en bas
k0308
Vairon
Vairon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 31
Localisation : loir et cher
Prénom : Kevin
Date d'inscription : 09/11/2011

MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   Dim 13 Nov 2011 - 21:17

Trés interessant !Merci pour cette article;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lauri RAPALA : l'histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lauri RAPALA : l'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lauri RAPALA : l'histoire
» Les Rapala
» Le Rapala
» Le Rapala
» L'histoire de la peugeot 106.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Natural-Peche.Com :: Divers :: Articles divers-
Sauter vers: